Jeudi soir Gastronomique

Les prix des menus sont fixés selon les coûts de la matière première. Le restaurant n’est ouvert que sur réservation. Toute réservation faite vous sera confirmée par téléphone ou email.

  • jeu
    05
    Nov
    2015

    Le temps des vendanges (tardives)...

    Miroir de moelleux, langoustine rôtie à l'estragon sur céleri, pomme verte et cèpes

    --o--

    Oeuf croquant coulant, jus de gamay (E.Renaud)

    --o--

    Brochet en biscuit, fumet de langoustines au chenin

    --o--

    Suprême de pigeonneau farci au foie gras et lardo di colonnata, réduction de côt

    --o--

    les fromages affinés de Rodolphe Lemeunier

    --o--

    Poire pochée à la vanille, tuile au Chinon, sorbet au chenin moelleux et poire tapée de Rivarennes

    Tarif spécifique 30 €

    Tout le monde s'est régalé d'un bœuf bourguignon, la recette originale des "pasta al ragu" (pâtes à la bolognaise) qui régale tant les petits que les grands  ne serait pas la même sans cette pointe de vin rouge. Élément indispensable et indissociable de la (bonne) cuisine, le vin de notre région est mis en scène tout au long de ce menu, à consommer sans modération...

  • jeu
    12
    Nov
    2015

    L'automne...

    Courge butternut à la mousse de pain, amandes torréfiées, huile de café vanille

    --o--

    Filet de bœuf en viennoise d'herbes, girolles, pieds de mouton, trompettes de la mort. Polenta croustillante à la baie de genièvre

    --o--

    Les fromages affinés

    --o--

    Le coing caramélisé et flambé, le coing en gelée, la pomme reine des reinette comme un minestrone, râpé de fèves de tonka et la glace aux noix

    Tarif spécifique 30 €

    La pomme est le fruit le plus consommé par le français, et grâce à un procédé de conservation industrielle, la pomme se conserve aujourd'hui allègrement 1 an. On a même oublié que la saison des pommes; c'est l'automne. Courges, amandes, coings, champignons des bois complètent inlassablement cette palette de saveurs automnales.

  • jeu
    19
    Nov
    2015

    Tête de l'art Lard

    Travers de porc caramélisé au sirop d'érable, tuile à l'emmental, purée soubise

    --o--

    Crème légère de Soisson, coppa et pancetta croustillante, croûtons au lardo di Colonnata

    --o--

    Carré de roi rose au foin, légumes racines confits

    --o--

    Les fromages affinés

    --o--

    Compote d'ananas (variété selon approvisionnement) parfumée au gingembre, panacotta vanillée, chips d'ananas et sorbet de granny smith

    Tarif spécifique 30 €

    Le porc en Touraine est présent depuis fort longtemps, La qualité de cette viande était même appréciée de la royauté. Ainsi, on raconte que le Roi Louis XI, originaire de Touraine, se délectait avec une « tartine de rillettes tourangelles ». Aujourd'hui pour perpétuer cette tradition porcine, les éleveurs de l'Association Porc de Touraine valorisent aujourd'hui leur production sous deux marques : le Roi Rose et le Groin d'Or. Les porcs sont élevés pendant 180 jours, en moyenne, avec une alimentation à base de céréales. Ces céréales sont produites en Indre-et-Loire ou dans les départements limitrophes. Il aurait été dommage de l'oublier...

  • jeu
    26
    Nov
    2015

    La cuisine, c'est quand les choses ont le goût de ce qu'elles sont (Curnonsky)...

    La saint-jacques dans sa coque sur un lit de julienne de légumes

    --o--

    Médaillons de lotte piquée au chorizo, sauce comme une bonne femme

    --o--

    Le magret en toute simplicité accompagné d'un jus corsé, navets confits

    --o--

    Les fromages affinés

    --o--

    Pommes et raisins flambés au rhum et aux baies roses

    Tarif spécifique 30 €

     « Vers le début de ce siècle, l'éminente et millénaire supériorité de la cuisine française fut menacée par deux fléaux : le snobisme de la cuisine anonyme et cosmopolite qui sévissait dans tous les Palaces et caravansérails de l'univers, et le goût suranné de cette cuisine compliquée et tarabiscotée qui tendait à dissimuler les saveurs et les arômes et à présenter sous des noms bizarres et prétentieux des plats où la chimie se mêle à la prestidigitation » et cet aphorisme « en cuisine comme dans tous les autres arts, la simplicité est le signe de la perfection » Curnonsky